Un petit histoire que j'ai trouvé dans le journal local.

Vous pouvez y trouver un des differences entre les attitudes des anglos et des français...


Dis maman, je peux colorier en bleu le zizi du monsieur ?» On imagine déjà la question de la chère petite tête blonde au moment de découvrir l'«acrobate», page 18, et le «chien acrobate» à côté (1). Deux images à colorier dans un livre destiné aux enfants de moins de 6 ans. Deux modillons qui existent réellement sur le fronton de l'église de La Rochette en Charente. Et surtout deux parties génitales bien en évidence au milieu de la chauve-souris qui sourit, de l'âne qui se poile, du chat qui tire la langue ou de l'enfant qui grimace, autant d'ornements présents sur des églises de la région.

«Puritanisme de mauvais aloi»
Alors pourquoi mettre au milieu un chien aux pattes postérieures relevées sorti tout droit du Moyen Age? «Parce que ce livre s'adresse aux enfants de moins de 6 ans, aux petits qui sont en plein dans la période pipi-caca», assume l'auteure du livre à colorier, Christiane Massonnet, une professeure d'arts plastiques à la retraite installée à Luxé. «Je ne comprends pas ce puritanisme de mauvais aloi. Il n'y a rien de choquant, c'est juste ludique.»

Mais quand même, les bourses et l'anus à l'air de cet «homme dans une position indécente», comme le précise l'étude d'un instituteur en… 1922 sur l'église de La Rochette (2), c'est pas un peu tendancieux, limite pornographique pour des minots? «Les plus petits sont en période de découverte de leur corps et en plus tout ça fait partie de l'Histoire, ces figures existent depuis le XIe siècle», insiste l'ancienne professeure.

Le petit Milio, 3 ans, a bien vu qu'il y avait une proéminence anormale sur l'acrobate. «C'est son caca.» La question scatologico-archéologique est tranchée. «Avant la sortie des coloriages, j'ai fait passer les dessins à mes petits-enfants, raconte François Julien-Labruyère, le fondateur de la maison d'édition régionale Le Croît Vif, éditeur du fameux livre. Et mon petit comité de lecture a trouvé ça drôle. Et ça les intéresse. Il faut le voir comme un clin d'œil.»

«On dessine pas les gens tout nus»
Du côté des grands, la vision des deux «sujets ambigus» pour reprendre l'expression du responsable de l'édition Croît Vif junior, provoque souvent la même réaction. Instinctive. Les yeux s'écarquillent d'abord avant le bon éclat de rire à mi-chemin entre la vision de son enfant devant le cahier et le coup de coude dans les côtes du voisin. Pour une nounou en charge de deux enfants à Champniers, la réaction est spontanée: «C'est n'importe quoi !»

De son côté, le conseil général de la Charente a tranché. Le livre aurait pu figurer dans les lots qu'offre régulièrement la collectivité, mais les deux acrobates tordus ont freiné les ardeurs. Pas question de faire jaser. «En même temps, je les comprends, explique l'éditeur. Ils ont une responsabilité plus importante que les simples parents. Et si vous aviez trouvé ces dessins dans leurs lots, vous auriez titré "Le Département donne aux enfants des coloriages à caractère sexuel"?»

Pas faux. Mais finalement le plus simple pour trancher ce débat anecdotico-philosophique est peut-être de donner la parole aux premiers concernés. Le petit Sacha n'est pas fan. «On ne dessine pas les gens tout nus et moi je fais que des souris comme animaux et elles n'ont pas de zizi.» Quant à sa copine Malou, 6 ans, elle trouve le dessin «pas beau» mais n'y a pas vu malice. Sa nounou est, elle, encore stupéfaite: «Je ne vois vraiment pas l'intérêt.» Les voies du seigneur sont parfois impénétrables.

(1) «Drôles de Figures !» de Christiane Massonnet, 5 euros.

(2) A voir sur: andre.j.balout.free.fr/charente(16)_pdf/rochette_eglise032.pdf.

Views: 29

Replies to This Discussion

RSS

Support Atheist Nexus

Donate Today

Donate

 

Help Nexus When You Buy From Amazon

Amazon

AJY

 

© 2014   Atheist Nexus. All rights reserved. Admin: Richard Haynes.

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service